Tirana

Après une petite pause sur une aire de camping-car près de Tirana (électricité, eau, vidange, .. gratuit ! Très rare dans cette région d’Europe Le pied !) On se rend dans la capitale. On a prévu de faire le Free Walking Tour de la ville. Ces visites guidées sont devenues une habitude dans notre voyage. C’est vraiment très instructif ! On a pu apprendre énormément de choses sur ce pays, ouvert vers l’extérieur depuis moins d’une vingtaine d’année. En tant que français, et ayant été élevé dans un pays si riche que la France, on en prend un coup !

Après la seconde guerre mondiale, leur dictateur de l’époque repoussait tous les pays un par un, ne les trouvant pas assez « communistes »,  pour finir par se renfermer entièrement. Parano, et craignant une attaque nucléaire sur son pays, il fera construire des milliers de bunkers un peu partout dans le pays (que l’on peut encore apercevoir le long de la route, dans les villes, …) et toute personne essayant de rentrer ou de sortir d’Albanie était persécutée (ainsi que sa famille).

Plus de commerce n’était fait avec les pays frontaliers. Aucun albanien ne pouvait savoir ce qu’il se passait en Europe à cette époque. Chaque famille était armée, et tout était rationné. Plus aucun produit non albanien était autorisé dans le pays. Notre guide nous a donné l’exemple de la banane. Sa mère n’avait jamais mangé de banane avant le début des années 90. Ce qui nous fait vraiment bizarre… pas de bouteilles d’eau en plastique, pas de fruits exotiques, de sodas, … tellement de choses accessibles en France, naturellement, n’était pas connus dans ce pays. On se sent vraiment chanceux d’être français, et presque mal à l’aise d’être ici. Nous avions déjà eu ce sentiment en Europe de l’Est, mais là c’est vraiment autre chose !

L’Albanie a rouvert ses portes en 92, et espère d’ici quelques années demander son adhésion à l’UE. C’est quand même assez fou qu’un pays pas si loin de pays riches comme la France puisse être si décalé, si pauvre… encore maintenant.

La ville en elle-même n’avait rien de bien extraordinaire; malheureusement la place principale était en travaux. Par contre notre visite guidée aura valu le coup !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *