Ston

Visite rapide de la ville. On se gare sur le parking de la ville (payant, bien sûr) juste le temps de se balader dans les ruelles. La visite aurait duré plus longtemps si nous étions monté sur les remparts qui relient Ston à Mali Ston (principal intérêt de cet endroit).
Avant de repartir, une patrouille de policiers vient nous demander nos passeports. Apparemment ils trouvent ça étrange que nous n’ayons pas de drogue à déclarer. Après un long moment d’hésitation, ils acceptent de nous rendre nos passeports, et on peut continuer notre route. La Croatie, ça promet !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *